23 mars 2010

Une fleur pour Leroy K. May


Puisque dans ce monde décadabrouticaltaque saturé d'information on a tendance à trouver ses idées chez ses meilleurs amis, Leroy K. May a eu, justement, l'idée ingénieuse d'exploiter le thème avec lequel je lui casse les oreilles depuis une décennie: le Japon. Nous voici donc sous les cerisiers numériques que Robert n'a pas voulu lire, mais qu'il a bien voulu publier. Pour 4 dollars, ça vaut bien la peine. Pas plus.

2 commentaires:

Leroy K. May a dit...

quel punch! salaud! et toi, je sais que tu vas me voler mes autres idées (j'en ai plus qu'une) mais bon je vais te laisser le temps de les exploiter avant de te scooper ;-)

merci frère asiatique.

Bourbon a dit...

Sacré Jumelle! Toujours prête à tout pour voler un petit lopin de ta terre à ta soeur matricielle. Je t'invite à Tokyo, tiens, et je te fais faire le tour de Shimo-Kitazawa, question de te faire sortir les yeux des orbites où tu dérives.