16 juillet 2005

Liquescence

J'ai réfléchi il y a quelques heures de ça à une nouvelle façon d'assembler les résidus de mon esprit, les traces qu'il laisse, dans un espace prévu à cet effet. Ça commence sur un document virtuel ou sur une page de papier et selon que ça s'étire ici ou là, ça prend une forme différente. Je dis ça parce que je trouve "ça" plus fort que "cela" et aussi parce que ça m'exaspère de dire "cela", ça ne tient pas bien dans ma bouche et l'effet visuel que ça fait sur la page est encore pire. "Ça", c'est bien. Ça ( la pensée) prend donc une forme différente selon le format/ la texture et l'espace prévu à sa réception, à sa fixation, à sa mise en mémoire. Sauvegardez-vous vos blogs? Les publiez vous tout de suite? Utilisez-vous cet espace comme détonateur? pour débloquer quelques artères spirituelles qui, sans le secours de cette petite boîte magique que j'apprends à aimer, ne sauraient laisser circuler la pensée librement. Liquescence du blog. Liqueur minérale ou s'ouvrent et clapotent les pensées, puis se cognent quelques instants sur la surface liquide de l'écran, avant de s'évaporer. Ici tout est bien. J'écris comme dans un aquarium: les mots sont de petites puissances flexibles qui circulent et respirent en laissant un sillon de bulles derrière eux. Ça monte au ciel, ça. Ça s'étire vers le haut. Ça ne tient pas. Ça ne reste pas ici. Ça circule. Ça enfle. Ça : évanescence. Naissance et mort et naissance et mort de l'idée : petites écailles glissantes. Si vous me suivez, ça fait un petit banc de poisson, on s'apprête peut-être à m'avaler (une ombre plane toujours au-dessus de nos têtes) mais si vous ne me suivez pas, qu'est-ce que ça change? puisque je me faufile, que je précède mon propre évanouissement, que la silhouette ne se confond jamais avec le corps, - mais il y a toujours cette silhouette, justement, qui me fait écrire : liquescence.

4 commentaires:

eddytheobold68338038 a dit...

I read over your blog, and i found it inquisitive, you may find My Blog interesting. So please Click Here To Read My Blog

http://pennystockinvestment.blogspot.com

superk a dit...

contrairement à shawngonzo et eddythebold, je n'ai rien à vendre si ce n'est de ton âme. tu la trouveras dans le rayon des soldes, entre la tourtière de chevreuil et l'emmenthal.

superk a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
superk a dit...

la liquescence, ça se poursuit.